Entre arts et sciences: l’exposition d’art contemporain de Florent Trochel à la Commanderie avec participation du SQYLAB

Un gigantesque drap noir.

Des lettres, comme arrachées par lambeaux, forment un texte, « Il y a un autre monde ».

Enfer ou paradis, désolation ou espoir, c’est sur ce message que s’ouvre l’exposition d’art contemporain de Florent Trochel.

Dans cet autre monde, des vestes à sequins, écarlates tournent lascivement dans la lumière. Est-ce leurs propriétaires invisibles qui jouent de la batterie lorsque l’on s’approche ?

A côté, un drôle d’objet poilu, mi-bête mi-machine émet de longues plaintes. Une machinerie complexe semble le maintenir en vie.

Derrière l’artiste et cette mise en scène énigmatique, des petites mains et de gros cerveaux ou le contraire se sont mobilisés. Pour être au plus près des souhaits de Florent, les bénévoles du SQYLAB ont imaginé, testé, raté, recommencé, inventé, fabriqué, créé.

Programmation, découpe laser, Arduino, mécanique, Python, solénoïdes, impression 3D, Pure Data, Wifi, modélisation, électronique. Ont-ils tout donné ? Non, ce n’était que les prémices, pour de futurs projets. Soyez en sûr, ils en ont encore sous la pédale.

Florent à raison, « il y a un autre monde », il est fait d’intelligence, d’imagination et de solidarité.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *